TOPOLINO (de son vrai nom Marc Combas)


ll y a chez Topolino les influences de la figuration libre comme cela est souvent le cas des jeunes peintres de Sète de la génération qui a suivi. il y a cette relation à la couleur violente, cette relation brute au tracé, mais il en fait quelque chose de nouveau qui procède d'une écriture personnelle, d'une liberté stylistique dans laquelle se mêlent étroitement captation du sujet et interprétation, saisie du réel et transcription de la perception.

 

Les dessins de l'artiste ne sont jamais des dessins préparatoires aux peintures. Exécutés sur le vif, ils sont des œuvres à part entière. Totalement abouties. Et si, dans l'atelier, ils peuvent constituer des points de départ, « avec la peinture, dit-il, c'est autre chose qui sort ». Cette « autre chose », ce sont des images de sa ville, fourmillantes de détails captés dans la vie, issus du réel et simultanément transposés dans un monde imaginaire .

 

Maïthé Vallès-Bled,

Conservateur en chef du patrimoine,

Directrice du Musée Paul Valéry


Les œuvres disponibles :