Giovanni ingrato

Giovanni Ingrato, d’origine sicilienne, est né à Montpellier en 1957. Peintre et sculpteur depuis son plus jeune âge, Giovanni Ingrato est un artiste autodidacte, qui fréquentera les Beaux-Arts de Montpellier en cours du soir vers l’âge de 20 ans, puis continuera tout seul son parcours initiatique. Il affirme son tempérament créateur au fil des œuvres qui naissent sous ses mains.


Son travail l’amène à utiliser pastels gras, craies, acryliques et surtout l’huile pour sa texture, son odeur, sa sensualité. Il associera par la suite, écorces de platanes, argent, collages… et reviendra à l’huile sans accessoires. Les Maîtres qui l’ont influencé : Van Gogh, Marino Marini, Gustave Doré, Salvador Dali, Modigliani.


Giovanni Ingrato a créé plusieurs collections avant de définir sa propre symbolique, constituée d’un triangle jaune de spiritualité, de force et de rayonnement, d’un autre rouge de passion, d’énergie et de chaleur, puis son chrome omniprésent sous une éclaboussure de lumière capable d’égayer le plus sombre des tableaux.

La maturité ayant amené une certaine sérénité, il définit sa nouvelle orientation Jazzy-Dripping, et ses tableaux deviennent des symphonies de joies et de rêves, parfois assombries par la dureté du monde.


Giovanni Ingrato est décédé le 6 octobre 2013.