Christophe cosentino, peintre sétois

Des couleurs lumineuses, des laques monochromes, des situations étranges, des fleurs imaginaires, des hommes au travail, des linogravures… Le talent de l’artiste s’affirme par la diversité et la richesse de ses créations.

 

Il précise depuis quelques années un langage pictural poétique qui lui est propre. En juxtaposant des éclats de céramiques sur ses peintures, il pointe, souligne, éclaire : un détail de fond marin, une paire de chaussure… le relief change la perspective et ouvre une lecture poétique.

 

Il nous offre des portraits voir des gueules en noir et blanc tracés, marqués, tatoués de rêves et d’histoires de la Vie… Un regard tourné vers le large mais toujours attentif aux détails Cosentino révèle, sous forme de parabole picturale, un grand intérêt pour le devenir de l’être humain et capte l’esprit inquiet et tourmenté de notre époque.

 

Il flirte avec le bizarre et les situations étranges vous avez dit étrange ? Comme c’est étrange…

Alex Plaisir
Photo : R. Puig